FRANCE RELANCE
 

Les premiers axes de la déclinaison de France Relance dans les domaines de l’hébergement et du logement en Île-de-France

publié le 2 février 2021

Le 3 septembre dernier, le Premier ministre a présenté le plan “France Relance”, feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Plusieurs axes concernent la prise en charge des personnes sans domicile et l’habitat.

Le soutien exceptionnel aux personnes en grande précarité

La crise a particulièrement impacté les personnes en grande précarité et révélé certains manques : insuffisance des capacités d’hébergement pérennes, structures collectives vétustes.
Les crédits du plan de relance permettront en Ile-de-France de soutenir des actions s’inscrivant dans 3 principaux axes :

  • le renforcement des capacités d’hébergement, avec la création de centres d’hébergement pérennes pour des publics spécifiques et la réhabilitation de structures existantes ;
  • l’accélération du plan de traitement des foyers de travailleurs migrants. Une trentaine de sites prioritaires a été identifiée pour les deux prochaines années ;
  • l’expérimentation de solutions nouvelles adaptées au contexte spécifique francilien : rachat d’hôtels en vue de transformation en hôtellerie sociale ou pensions de famille, développement d’une offre de logements en modulaires sur des fonciers transitoirement disponibles

La rénovation énergétique et la réhabilitation des logements sociaux

Priorité sera donnée aux restructurations lourdes de logements sociaux, de résidences sociales et de foyers de jeunes travailleurs, couplées à une rénovation énergétique.

La rénovation des logements privés

L’objectif est d’amplifier l’efficacité des aides à la rénovation énergétique des bâtiments privés.
MaPrimeRénov’ est ouverte à l’ensemble des propriétaires depuis le 1er octobre 2020 et aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes.
Pour MaPrimeRénov’ dédiée aux copropriétés, l’objectif 2021 est de traiter en Île-de-France près de 10 000 logements.