Un nouvel entrepôt pour la Banque Alimentaire

publié le 3 novembre 2014 (modifié le 10 avril 2017)

Jean-Martin Delorme, DRIHL, a assisté le 23 Octobre, sur le port de Gennevilliers, à l’inauguration du nouvel entrepôt de la Banque Alimentaire de Paris et d’Ile de France.

En accueillant sur le port de Gennevilliers (92) la Banque alimentaire, HAROPA-Ports de Paris répond aux besoins d’immobilier logistique de cet organisme et soutient, dans le même temps, son œuvre caritative à hauteur de près de 100 k€ par an.

La banque alimentaire : une demande d’immobilier logistique spécifique
En Ile-de-France, elle distribue près de 5 000 tonnes/an de denrées soit l’équivalent de 10 millions de repas/an.
Pour augmenter le volume de l’aide collectée et distribuée et pour mieux répondre aux besoins des plus démunis, la BAPIF vise la création de nouveaux centres d’approvisionnement et de distribution avec pour objectif d’atteindre 14 000 t/an de denrées alimentaires soit un quasi-triplement de son activité.

Un des enjeux clés consiste à développer la collecte. Cela suppose en particulier de se rapprocher des grands centres commerciaux d’Ile-de-France. Or dans le rayon de chalandise du port de Gennevilliers, il existe 27 hypermarchés de plus de 5 000 m².

HAROPA-Ports de Paris : une réponse adaptée
En tant que plate-forme multimodale, le port de Gennevilliers répond aux besoins en immobilier logistique des entreprises.
Il est situé au cœur d’un bassin de population dense, et d’un réseau de transport tout à fait exceptionnel ce qui est fondamental pour le développement de la collecte et la chaine logistique de la banque alimentaire.

Considérant la dimension d’intérêt général de cette activité, HAROPA-Ports de Paris met à disposition de la banque alimentaire un entrepôt logistique de 2 000 m² dans le cadre d’une tarification particulière incluant une remise de 50 % soit un soutien réel d’environ 100 k€/an.


Le site de Gennevilliers, construit en partenariat avec Ports de Paris, permettra de livrer 2 millions de repas supplémentaires par an.
« En trente ans, les banques alimentaires ont distribué l’équivalent de plus de trois milliards de repas en France », indique l’association.

Alexis Rouque, directeur Général du Port de Paris et Vincent Picard, directeur du Port de Gennevilliers, ont été les chevilles ouvrières de cette nouvelle installation.