Transformations sociales dans la métropole du Grand Paris. Une forte progression des cadres aux portes de Paris

publié le 12 juillet 2019

Entre 1999 et 2015, la part des cadres est passée de 24 % à 32 % dans la métropole du Grand Paris (MGP). Cette progression a été plus limitée dans les territoires qui en accueillaient initialement le moins, au nord-est de la MGP.

  (nouvelle fenetre)

La présence des cadres résidents a eu tendance à s’accentuer dans les quartiers facilement accessibles en transport en commun et, à l’inverse, à diminuer dans ceux moins bien desservis où ils étaient déjà peu nombreux. Dans les secteurs concernés par des programmes de construction de logements neufs, l’installation de nouvelles populations contribue à diversifier le profil des habitants.


Télécharger :