Toit et Joie : Inauguration de 66 logements en locatif social avenue Charles de Gaulle à Morangis

publié le 11 février 2016

L’inauguration des 66 logements en locatif social situés 14, avenue Charles de Gaulle a eu lieu en présence de Monsieur Pascal NOURY, Maire de Morangis.

Première opération sur la commune pour Toit et Joie

L’opération de construction des 66 logements sociaux est la première réalisée par Toit et Joie sur la commune de Morangis. Une deuxième opération mixte, comprenant des logements en locatif social et en accession sociale, est en cours de montage. Il s’agit de la parcelle qui fait face à l’opération inaugurée, de l’autre côté de la nouvelle rue Germaine Tillion.

Le terrain sur lequel sont construits les 66 logements accueillait autrefois un bâtiment industriel et un parking public. Le projet de construction s’est inscrit entre deux autres projets concernant respectivement un parking de 40 à 50 places, d’usage public, réalisé par les services de la ville, et une réserve foncière d’une superficie de 1700 m², également propriété de la ville de Morangis.

crédit photo : Toit et Joie

La démarche de conception du projet

Le projet est le fruit d’une synthèse permanente entre les enjeux urbains, l’exigence environnementale, les contraintes de programme, thermiques et économiques.

La résidence Toit et Joie a été développée de manière à s’intégrer au mieux au site et aux aménagements environnants. Il s’agissait d’assurer l’intégration cohérente de la résidence dans ce quartier en devenir, avec des constructions de volumes compacts, mais dont l’ensemble constitue un projet immobilier aéré et agréable.

L’objectif était également de répondre aux nouveaux critères de qualité environnementale. L’exigence BBC (bâtiment basse consommation) a elle aussi été intégrée à la conception du projet, suivant les prescriptions environnementales actuelles et incontournables. De nombreuses dispositions techniques et architecturales ont permis d’obtenir notamment le niveau de la certification Qualitel « Habitat et Environnement ».

Note architecturale et configuration

Le projet est composé d’un bâtiment collectif de 36 logements, proche de l’avenue Charles de Gaulle, et de 3 bâtiments intermédiaires (R+2), au coeur du dispositif. Cette configuration recrée le caractère pavillonnaire du lieu avec des jardins et des espaces verts importants. La totalité des stationnements et des caves des logements est sous le bâtiment principal.
La rue Germaine Tillion, qui traverse la parcelle du nord au sud, a permis de desservir chacun des bâtiments. La liaison entre le bâtiment principal et les petites constructions est possible depuis l’intérieur de l’ensemble immobilier.

Implantation

La résidence se situe à Morangis, à 16 kilomètres au sud de Paris, près de l’aéroport d’Orly et de l’autoroute A6. Elle s’implante en lisière de la zone industrielle de la ville, le long de l’avenue Charles de Gaulle, et à côté d’une école.

Les logements

Les logements sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour chaque logement, une entrée distribue de façon classique les pièces. La cuisine est systématiquement en relation avec les
séjours, et certaines chambres sont ouvertes sur le salon avec la possibilité de les rendre
indépendantes.

La configuration volumétrique du bâtiment permet d’offrir de multiples orientations qui apportent
une qualité aux espaces de vie. Les appartements bénéficient presque tous d’une double, voire d’une triple orientation. La diversité de ces orientations permet par ailleurs de maîtriser le vis-à-vis
pour chaque appartement.