L’accessibilité financière du parc social francilien hors QPV et hors ex-ZUS aux demandeurs du 1er quartile

publié le 19 juillet 2019 (modifié le 21 août 2019)

  (nouvelle fenetre)

Pour favoriser la mixité sociale et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale, la loi Égalité et Citoyenneté (2017) et la loi Élan (2018) fixent notamment l’objectif d’attribuer au moins 25 % des logements sociaux (situés hors QPV et hors ex-ZUS) aux ménages du 1er quartile des demandeurs de logements sociaux dans les EPCI / EPT concernés par la réforme des attributions.

Cette étude vise donc à objectiver la possibilité d’atteindre cet objectif.