Bilan 2019 du Fond National d’Accompagnement Vers et Dans le Logement (FNAVDL) et de la mise en œuvre des 33 mesures

publié le 30 avril 2019 (modifié le 15 juin 2020)

Le bilan des actions entreprises ces deux dernières années a servi de base à la réflexion sur les perspectives de ce dispositif, et notamment son inscription dans la stratégie pour le Logement d’abord.

Le bilan de l’AVDL DALO sur les deux dernières années est très positif. Les 33 mesures adoptées conjointement en octobre 2017 ont été largement mises en œuvre, contribuant ainsi à l’amélioration constante du dispositif.

Le volume des relogements sur les deux premières années d’exercice des nouvelles conventions 2017 et 2018 (2 964 relogements) est très sensiblement supérieur à celui constaté sur les deux premiers exercices de la précédente convention (2 136).

Le taux de relogement des ménages accompagnés s’élève à 53 % au terme de ces deux années.

Une étude sur la situation des ménages relogés dans le cadre de l’AVDL un an après la fin de leur accompagnement (cf. encadré) a permis d’objectiver l’efficacité du travail d’accompagnement. Ainsi, le taux d’impayés de plus de 3 mois est de 7 % chez les ménages ayant bénéficié d’un accompagnement (contre 11 % pour l’ensemble des occupants du parc social).

Dans les mois à venir, la DRIHL souhaite travailler sur les objectifs suivants :

  • élargissement du public éligible à l’AVDL dans une optique « Logement d’abord » ;
  • achèvement de la réalisation avec les bailleurs d’une liste de leurs référents AVDL ;
  • amélioration de la prise en compte des signalements des opérateurs avant propositions des réservataires ;
  • sécurisation des transferts d’accompagnements en cas de changement de Caisse d’allocations familiales pour les ménages accompagnés ;
  • promotion de l’étude sur le faible nombre d’impayés chez les ménages accompagnés.

La DRIHL prépare, à horizon 2020-2023, les nouvelles conventions. Ces dernières auront notamment pour objectif de permettre une meilleure synchronisation entre les AVDL DALO et hors DALO.

Ces nouvelles conventions s’inscriront dans le cadre d’une coopération renforcée avec les actions des conseils départementaux et des SIAO.