Accueil d’urgence : objectif 100 % de mises à l’abri

publié le 3 décembre 2010

Chaque année, une vigilance et une action renforcée en faveur des personnes sans abri sont demandées aux préfets de département plus particulièrement du 1er novembre au 31 mars 2011. Les structures d’accueil, les équipes mobiles ainsi que les plateformes téléphoniques du 115 sont consolidées.

Les préfets ont également pour mission la gestion quotidienne des places d’hébergement et mobilisent des places en fonction des conditions climatiques et du contexte local.

Comme l’hiver dernier, Benoist Apparu a réitéré le 22 novembre 2010 que chaque demande de mise à l’abri devait être acceptée durant les périodes de grand froid et a rappelé l’inconditionnalité de l’accueil d’urgence. « Il n’y a jamais eu autant de places d’hébergement : tout au long de l’année, près de 113 000 places d’hébergement sont ouvertes soit 20 000 de plus qu’en 2007 » souligne le Secrétaire d’État. Lors des pics de froid, des places supplémentaires sont mobilisées : à titre d’exemple l’hiver dernier 11 000 places de plus ont été ouvertes sur le territoire.

Nathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu, tiennent également à saluer le travail formidable des équipes sur le terrain et dans les centres, notamment les bénévoles qui travaillent le jour et effectuent des maraudes le soir.