SNI : premiers logements locatifs à loyers maîtrisés, 183 bis, ter avenue de Clichy dans le 17ème arrondissement

publié le 14 septembre 2015

Ces 107 logements locatifs, situés dans la ZAC Clichy Batignolles, auront des loyers maîtrisés similaires à ceux du logement intermédiaire.

Objectifs de l’opération

Le macro-lot E10 de la ZAC Clichy Batignolles doit répondre à un quadruple objectif :


1/ développer un programme de logements diversifié
et mixte mêlant des logements locatifs à loyers maîtrisés, des logements locatifs sociaux, un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et des commerces

2/ constituer la première opération de logements locatifs intermédiaires lancée par la municipalité parisienne sur l’une de ses zones d’aménagement, la ville souhaitant désormais réserver 20 % des surfaces d’habitation à bâtir dans ces opérations à de tels programmes locatifs intermédiaires,

3/ présenter une qualité architecturale remarquable à l’image des ambitions de l’ensemble de l’opération d’aménagement des Batignolles mais également du fait du positionnement du programme en entrée de quartier visible depuis l’avenue de Clichy et la Porte de Clichy,

4/ répondre aux objectifs environnementaux et paysagers exceptionnels de cet éco-quartier parisien : performance énergétique et environnementale du bâtiment, collecte pneumatique des déchets ménagers, branchement au réseau CPCU de chauffage urbain de la ville de Paris alimenté par des énergies renouvelables,
aménagement paysager intérieur …

Vue de l’opération depuis l’avenue de Clichy - Crédit photo SNI


De grandes ambitions architecturales…

Le projet du macro-lot a été élaboré suivant un modèle de type « workshop » entre les trois équipes d’architectes permettant d’arrêter un plan masse et un aménagement des espaces extérieurs communs aux trois éléments du programme, de garantir la cohérence architecturale de l’ensemble en définissant un certain nombre de caractéristiques communes (socle et corps communs jusqu’au R+4) tout en offrant à chaque équipe d’architectes la possibilité de proposer une écriture architecturale spécifique au bâtiment dont elle a la responsabilité de la conception notamment à partir du R+5.

Un soin particulier a été porté à l’aménagement des espaces extérieurs du macro-lot qui repose sur une conception d’ensemble confiée à une unique équipe de paysagistes commune aux trois programmes. Le principe du jardin décline le thème du sillon en dessinant au sol des tracés parallèles et sinueux intercalant les surfaces plantées et les surfaces minérales. Outre le soin apporté au traitement des sols et des plantations, cet aménagement permet de dégager des perméabilités visuelles (porosités) sur le coeur d’îlot depuis l’espace public. En outre, il offre des espaces partagés entre les différents éléments du programme. Le jardin de coeur d’îlot, communiquant du RDC au 1er étage, fédère ainsi l’ensemble des programmes du macro-lot.

… et environnementales

L’opération vise l’excellence conformément aux ambitions élevées de l’éco-quartier de la ZAC Clichy Batignolles. A cet égard, plusieurs objectifs sont poursuivis :

  • Le bâtiment répond aux exigences du label Habitat et Performance option performance option BBC-Effinergie délivré par CERQUAL. Il respecte en outre le cahier des prescriptions environnementales de la ZAC particulièrement exigeant qui impose notamment les objectifs du Plan Climat de la ville de Paris avec en particulier une consommation en énergie primaire inférieure à 50 kwH/m2.
  • Une production d’énergie photovoltaïque est installée en toiture,
  • Le bâtiment est raccordé au réseau de chaleur urbain CPCU de la ville de

Pourquoi des logements locatifs intermédiaires ?

Soucieuse d’éviter que l’évolution de la sociologie de la ville de Paris conduise à une exclusion des classes moyennes de la capitale dans l’incapacité d’acquérir un bien ou de louer un logement adapté à leur composition familiale à un tarif acceptable, la municipalité parisienne a souhaité encourager de manière volontariste la production de logements locatifs à loyers maîtrisés sur le territoire de la ville. Il s’agit de réaliser des logements dont le tarif de location se situe à mi-chemin entre les prix du logement locatif social et ceux du marché libre privé. A cette fin, dès 2009, la ville a initié le lancement de premières opérations expérimentales au sein de ZAC concédées à la SPLA Paris Batignolles Aménagement et à la SEMAVIP.
C’est dans ce cadre, que la SNI s’est vue confier la construction de deux programmes locatifs situés respectivement dans la ZAC Clichy Batignolles (107 logements intermédiaires) et dans la ZAC Claude Bernard (86 logements intermédiaires).
Les logements devront, pendant une durée de 20 ans au minimum, être loués à des loyers inférieurs aux plafonds du dispositif d’investissement locatif « Borloo populaire » et à des ménages dont les revenus n’excèdent pas les plafonds de ressources associés à ce dispositif. En ce sens, l’opération préfigure dès 2009 le dispositif de « logement locatif intermédiaire institutionnel » mis en place par la loi de finances de 2014 dont les plafonds de ressources et de loyers sont calés sur le dispositif d’investissement locatif « Pinel ».

Du fait de la localisation remarquable de cette opération, de nombreux réservataires publics ont manifesté leur intérêt pour ce projet. En contrepartie de subventions allouées à la SNI, cette dernière a consenti des droits de réservation à la Préfecture de Police de Paris, au Ministère de la Culture, à la Poste, aux Douanes, au Ministère de l’Education Nationale.

Les logements non réservés sont commercialisés librement, sous réserve de respect des plafonds de ressources, en s’appuyant notamment sur les sites internet de la SNI et les principaux sites nationaux d’annonces immobilières. Leur loyer s’élève à 18,4 €/m2 de surface utile.

Le coeur d’îlot partagé - Crédit photo SNI