SI SIAO : Visite de Jean-Martin Delorme, DRIHL, en Seine et Marne

publié le 28 novembre 2013

Jean Martin Delorme, Directeur de la DRIHL, accompagné d’Annick Deveau, Directrice Adjointe, de Frédéric Tissot, Secrétaire général de la Conférence régionale des SIAO et de Patrick Guionneau, notamment en charge des systèmes d’information, s’est rendu le 27 novembre en Seine et Marne pour faire un premier bilan sur les modalités de mise en oeuvre et de fonctionnement, après dix mois d’utilisation, du système d’information (SI) dédié au SIAO, développé par l’Etat.

A cette occasion, Philippe SIBEUD, directeur de la DDCS, avec ses équipes, a organisé une table ronde avec les deux SIAO de ce département, au sein des locaux de la Rose des Vents, en associant des représentants du secteur hébergement et logement adapté.
Le Conseil Général de Seine et Marne, représenté par M. VILLE, Directeur adjoint de l’insertion et de l’habitat était associé à cette rencontre, afin d’évoquer le partenariat mis en place dans le cadre du déploiement de l’outil auprès des Maisons départementales des solidarités (MDS).

Cette rencontre a été un moment privilégié pour expliciter la méthode de déploiement mise en oeuvre par les deux SIAO aux côtés de la DDCS et du Conseil Général, pour déployer et accompagner la démarche d’appropriation de l’outil par les différents intervenants.
Elle a été également une période d’échange entre les utilisateurs pour indiquer la plus-value de cet outil dans la gestion du dispositif hébergement/logement mais également sur la connaissance des publics qui sollicitent un hébergement. Cette réunion, a été également un lieu d’expression pour indiquer les adaptations nécessaires à faire à l’outil pour permettre une meilleurs prise en compte des besoins des usagers, notamment en terme d’accompagnement et de prise en charge, via le SI dès l’appel au 115.

F. Tissot, SG CR SIAO

Il ressort de cette rencontre, que le SI SIAO, est utilisé par les deux SIAO de ce département, permet de construire les fondations d’une observation sociale départementale, qu’il interroge les modes d’organisation et met en exergue la nécessité, de tous, d’accompagner cette démarche.