Résidences Sociales de France : 177 logements en RHVS à Paray-Vieille-Poste prévus pour septembre 2017

publié le 24 juin 2016

Résidences Sociales de France développe des Résidences hôtelières à vocation sociale (RHVS). Ces résidences permettent de loger des salariés en mobilité professionnelle. À la frontière entre hôtel et logement locatif, elles donnent accès à un logement pour faciliter l’accès à l’emploi. L’objectif : ne plus refuser un emploi pour un problème de logement !

RESIDIS PARAY-VIEILLE-POSTE , rue du Maréchal Devaux RHVS de 177 logements, livraison prévisionnelle en septembre 2017

Cette résidence disposera de 130 studiosmeublés et équipés, de 37 places de stationnement. La localisation de la résidence, à 600 mètres du terminus de la ligne A du métro et de l’accès autoroutier
au périphérique, permettra une liaison rapideet directe vers le centre
- ville et les principaux bassins d’activités

• Financement : État, Caisse des Dépôts et Action Logement
• Coût de l’opération :
16,1M€

Cette résidence disposera de 177 studios meublés et équipés.

L’immeuble se situe à l’entrée du projet « Coeur
d’Orly », entre l’aéroport d’Orly et Rungis.
Le site est desservi par les transports en commun (station Pont de
Rungis- Aéroport d’Orly à 400 m) et à terme par le T7 et le prolongement de la ligne 14

Un studio tout équipé à un prix économique

La Résidence hôtelière à vocation sociale (RHVS) répond aux besoins de salariés en mobilité professionnelle ou en recherche de logement temporaire : salariés travaillant loin de leur domicile, fonctionnaires en mutation, jeunes en situation d’accès à l’emploi, saisonniers, de personnes en formation, stagiaires, apprentis.

Sociale, la RHVS accueille également 30 % de publics prioritaires rencontrant des difficultés pour se loger. Ce public est désigné par les services de l’État, les collectivités territoriales ou les associations habilitées.

Cette solution d’accueil temporaire (location à la semaine ou au mois), à la frontière entre l’hôtel et le logement locatif, permet à toute personne de louer un studio tout équipé et de bénéficier de prestations hôtelières (réservation, accueil, linge, ménage, petit-déjeuner). Et ce, sans démarche administrative ni conditions d’éligibilité.

Ces RHVS sont propriétés de Résidences Sociales de France (RSF), société 3F dédiée à la construction de logements thématiques.
Leur gestion est confiée à des sociétés d’exploitation, MONTEMPÔ ou RESIDIS.

Le coût pour le résident dépend de la durée du séjour (nuitée / semaine / mois), de son statut (salarié, public prioritaire, autre) et de la localisation de la RHVS.
Pour les publics prioritaires, le prix est décoté de 50 % par rapport au prix standard.
Pour les salariés Action Logement, le prix est décoté de 10 à 20 % par rapport au prix standard.

Plan de financement type
- Subventions : 5 à 15 %
- Fonds Propres : 5 %
- Prêt Action Logement : 50 %
- Prêt CDC : 30 à 40 %

Chiffres clés de Résidences Sociales de France
- 6 RHVS en exploitation, 7 en cours de construction et en développement
- 5 RHVS à l’étude, en Île-de-France et dans les grandes métropoles régionales

Durée moyenne des séjours

45 nuits en Île-de-France / 30 nuits en province

Public accueilli

En Ile-de-France : 50 % de salariés, 25 % d’étudiants et 25 % de personnes orientées par les services de l’État.

Au sein de cette dernière catégorie, on retrouve 1/3 de fonctionnaires en mobilité ou mission et 2/3 des personnes issues du public prioritaire de l’Etat.
en province : 50 % de salariés ; 15 % étudiants, chercheurs, doctorants, associations ; 35 % de personnes orientées par les services de l’État (dont 5 % de fonctionnaires en mobilité ou en mission)

2 200 studios en RHVS d’ici 5 ans

Fort de l’expérience acquise lors des premières expérimentations en Île-de-France (Évry et Goussainville), mise à profit depuis en province (Perpignan, Strasbourg et Marseille depuis janvier 2016), RSF se fixe pour objectif à 5 ans de disposer de 2 200 studios en RHVS, dans les grandes métropoles ; la première couronne d’Île-de-France et dans les villes moyennes présentant une demande spécifique.