Rénovation énergétique des logements : Bilan du CITE 2016

publié le 22 janvier 2019 (modifié le 15 février 2019)

La DRIHL poursuit la publication de ses études en mode graphique sur les aides financières publiques à la rénovation énergétique des logements franciliens, privés et sociaux : une nouvelle étude dresse le bilan 2016 (derniers chiffres connus par la DGFIP) du crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

Près de 154 000 bénéficiaires, 819 M€ de travaux, 8000 emplois du bâtiment maintenus ou créés.

Une année passée à la loupe pour comprendre, en 20 graphiques, les caractéristiques du crédit d’impôt (répartition territoriale, montant des travaux, montant des aides, types d’actions réalisées) et le profil des foyers fiscaux bénéficiaires (tranches d’âge et de revenus).

Chaque jour, depuis plus de dix ans, ce sont 600 logements privés qui bénéficient d’une rénovation énergétique globale ou partielle en Île-de-France grâce au crédit d’impôt.

Résultat : meilleure qualité de vie et meilleur confort thermique pour près de 154 000 ménages, meilleure maîtrise de leur consommation énergétique et contribution significative à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

L’essentiel

153 874 foyers fiscaux bénéficiaires
209 M€ de crédit d’impôt pour un total de 819 M€ TTC de travaux
1.358 € de crédit d’impôt moyen par foyer fiscalpour 5.322 € TTC de travaux en moyenne

Palmarès des actions

Isolation des parois vitrées, des toitures et des murs donnant sur l’extérieur = 52,4 % des actions
Chaudières haute performance, à condensation et cogénération = 12,7 % des actions

Une contribution au maintien ou à la création de 8.000 emplois du bâtiment.

L’ensemble des études en mode graphique sur la rénovation énergétique des logements franciliens réalisées par la Mission logement durable / précarité énergétique de la DRIHL est téléchargeable via le tableau de bord des aides financières.