Protocole d’accord entre l’URFJT et la DRIHL

publié le 17 juin 2013

Pour mobiliser au mieux les places des logements-foyers au profit des personnes hébergés ou ayant des difficultés à accéder au logement, l’union région des FJT et la DRIHL ont décidé d’unir leurs efforts.

L’Union régionale des foyers de jeunes travailleurs (URFJT), représentée par M. Patrick Hochede, président, et la DRIHL, représenté par M. Jean Martin Delorme, directeur viennent de signer un "protocole d’accord-cadre pour une meilleure mobilisation des logements-foyers au profit des personnes hébergées ou en difficulté d’accès au logement en Ile-de-France"

Son objectif consiste à remettre au clair et à faire vivre les droits de réservation de l’État, grâce à une convention de réservation spécifique signée dans les meilleurs délais entre l’État et chaque gestionnaire de FJT. Ceci devra permettre d’assurer la cohérence du contenu et du fonctionnement des processus de travail entre les services de l’État, les SIAO et les gestionnaires de FJT.

A cet effet, le protocole prévoit en outre l’identification des spécificités des projets sociaux des FJT pour déterminer les modalités optimales de mobilisation des droits de réservation de l’État et l’initialisation d’un travail dans chaque département conduisant à un rapprochement SIAO/gestionnaires de FJT pour s’accorder sur les méthodes de gestion des vacances, avec constitution d’un vade-mecum des modalités de mise en œuvre de la gestion des vacances entre les représentants départementaux de l’État et les établissements considérés.