Point de situation : plan « Grand froid »

publié le 13 février 2018

Communiqué de presse

Paris, le 13 février 2018

Le plan Grand froid a été déclenché le 5 février en Île-de-France en raison de la baisse des températures.

Les services de l’État sont mobilisés pour amplifier leur action et offrir plus d’hébergement aux plus vulnérables.

À ce jour, 1 691 places supplémentaires sont mobilisées dont 977 à Paris.

Plan Grand froid : 1 691 places ouvertes…

Tous les jours à 15h au sein de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, une cellule de crise comprenant notamment l’ensemble des départements d’Île-de-France se réunit afin de faire un point précis de la situation département par département.

Chaque personne accueillie dans le cadre de ce plan « Grand froid » bénéficie d’une évaluation sociale et d’une orientation vers des solutions adaptées à sa situation.

Qui s’ajoutent aux 3 862 places de renfort hivernal ouvertes ce jour

Ces places supplémentaires ouvertes dans le cadre du plan « Grand froid » s’ajoutent aux 3 862 places de mobilisation hivernale « classique » ouvertes en Île-de-France dont 1 859 pour les familles (dont 1 648 à Paris dont 893 places familles).

Par ailleurs, 148 places en halte de nuit sont également ouvertes à Paris depuis le 5 janvier.

Renforcement général de la mobilisation des services de l’État

Toutes les équipes de maraudes, pédestres, véhiculées, nocturnes (SamuSocial de Paris, Ville de Paris, associations etc.) sont renforcées pour aller à la rencontre de tous les publics et ce dans les zones les moins accessibles telles que le bois de Vincennes ou les quais de Seine.

Ces renforts complètent un dispositif permettant à près de 103 000 personnes de bénéficier d’un hébergement en Île-de-France chaque soir, tous les jours de l’année, pour un budget de plus de 900 millions d’euros.