Plan de rénovation énergétique de l’habitat : mettre en œuvre la COP 21 dans les logements franciliens

publié le 29 septembre 2015 (modifié le 6 octobre 2015)

Le 5e comité de pilotage du Programme de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) en Île-de-France, coprésidé par Jean-Martin Delorme, Directeur régional et interdépartemental de l’hébergement et du logement (DRIHL), et Patricia Correze-Lenée, Directrice de l’environnement au conseil régional d’Île-de-France a été l’occasion de revenir sur 18 mois d’une action partenariale fructueuse dans le champ de la rénovation énergétique dans les logements. L’ADEME, la DRIEA et la DRIEE ont été également associés à ce COPIL.

Dans le parc privé, 20 000 ménages ont pris contact avec les Points rénovation Infoservices pour bénéficier de conseils et d’information sur les travaux et leur financement.

  • 1 332 Eco PTZ ont été attribués.
  • 4 427 ménages ont bénéficié du programme Habiter mieux et de ses financements.
  • 1 572 logements en copropriété ont bénéficié des aides de la SEM Energies Positives mise en place par la Région.

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) objectivent une économie d’énergie moyenne de 30 % sur 45 000 logements.

Dans le parc social, 19 776 prêts Eco-PLS ont été distribués, soit 45 % du total national.
Le nombre de logements sociaux rénovés a, par ailleurs, été multiplié par trois.

L’État, la Région d’Île-de-France et les conseils départementaux se sont alliés pour mobiliser les collectivités locales en faveur de la rénovation énergétique : Territoires à énergie positive, Plans climat-énergie territoriaux, Clubs Energie Climat.

1 600 entreprises franciliennes bénéficient désormais du label « Reconnue Garante de l’Environnement » (RGE).

Le bilan de la mise en œuvre régionale du PREH en 2014

Le diaporama présenté lors du Comité de pilotage du PREH : PPT_COPIL_PREH (format pdf - 874.3 ko - 06/10/2015)


Télécharger :