Missions et services

publié le 21 décembre 2011 (modifié le 30 août 2013)

Le service des observatoires, études et évaluations (SOEE)

contribue à l’élaboration des stratégies régionale et interdépartementale de la DRIHL et apporte connaissances et analyses sur le logement et l’hébergement et la veille sociale en Ile-de-France.

  • Il programme et pilote la politique régionale d’étude, d’observation et d’évaluation.
  • Il mène les enquêtes et études nécessaires à la production de connaissances pour orienter les politiques publiques, aider aux décisions et aux négociations, et il en assure la valorisation et la diffusion.
  • Il contribue aux partenariats avec les acteurs régionaux et départementaux du logement et de l’hébergement pour favoriser l’élaboration commune et la diffusion de diagnostics et de connaissances, et l’émergence de stratégies d’action.

Les missions thématiques

-* La mission « logement durable, lutte contre la précarité énergétique » a en charge la conception et la mise en œuvre de la politique régionale de l’État en matière de logement durable et de lutte contre la précarité énergétique. Il s’agit de décliner des mesures du « Grenelle de l’environnement ».

  • La mission« programme national de rénovation urbaine ( PNRU ) » a en charge le suivi régional physico-financier des conventions signées par l’agence nationale de rénovation urbaine et des enjeux régionaux identifiés, ainsi que la coordination avec les actions menées dans le domaine de la cohésion sociale ;
  • La mission « développement des structures de logement adapté » a en charge de développer l’offre de résidences sociales, maisons-relais et logements adaptés pour offrir des solutions de transition entre hébergement et logement.

-* La mission « interdépartementale et régionale de l’inspection et du contrôle des établissements » a en charge l’organisation et la mise en œuvre de l’inspection et du contrôle des établissements sociaux relevant de la compétence de la DRIHL.

  • La mission de lutte contre l’habitat indigne met en oeuvre une stratégie de prise en compte globale des problèmes d’insalubrité en mobilisant les collectivités locales et en instituant une géographie prioritaire des territoires en fonction de leurs enjeux.