Lutte contre l’habitat indigne à Paris : signature du plan pluriannuel 2019-2021

publié le 1er juillet 2019

Le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot, a présidé le 24 avril 2019 l’instance de pilotage du pôle parisien de lutte contre l’habitat indigne (PPLHI). Cette réunion a été l’occasion de constater les résultats encourageants enregistrés par les acteurs du PPLHI et de signer le plan pluriannuel 2019 - 2021 de lutte contre l’habitat indigne à Paris.
L’action volontariste du PPLHI a permis de faire reculer l’habitat indigne à Paris. 271 arrêtés d’insalubrité ont été pris en 2018.
40% de ces arrêtés concernent des urgences sanitaires (résultant majoritairement d’un défaut d’entretien et non de l’état du bâti).
Le nombre d’arrêtés pour locaux impropres à l’habitation (chambres de service à la surface inadaptée, locaux sans éclairage naturel, par exemple) ont doublé entre 2014 et 2018, passant de 47 à 98.
« Le bilan de la lutte contre l’habitat indigne à Paris est encourageant et montre que les synergies entre tous les acteurs de ce PPLHI portent leurs fruits. Je souhaite que nous poursuivions sur cette voie et que nous nous saisissions de tous les nouveaux outils juridiques créés par la loi Élan afin de lutter sans relâche contre l’habitat indigne. » a déclaré Michel Cadot.
Conformément à la circulaire du ministre de la Justice et du ministre du Logement du 8 février 2019, l’ensemble des partenaires du PPLHI a signé le plan pluriannuel de lutte contre l’habitat indigne parisien 2019-2021. Il recense et priorise les actions à mettre en œuvre.