Les opérateurs franciliens se mobilisent pour améliorer le parc privé de logement

publié le 22 mars 2016

Pour la troisième année consécutive, la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL) a réuni, le lundi 21 mars 2016, à la préfecture de région, tous les opérateurs de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).


Cette rencontre, à laquelle près de 80 personnes ont participé, avait pour objectif de préciser le cadre d’intervention 2016 en faveur du parc privé, notamment en matière de copropriétés et de rénovation énergétique des logements, deux enjeux forts en Île-de-France.

Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, rappelle que les différentes actions conduites par la DRIHL en faveur de la transition énergétique dans le parc de logements franciliens ont par ailleurs déjà permis d’obtenir des résultats significatifs.

Les opérateurs franciliens mobilisés

Cette réunion avait pour but de favoriser l’échange entre l’ensemble des opérateurs franciliens, agissant au plus près des territoires, les services du ministère du Logement et l’Anah. Elle a été marquée par le contexte de l’annonce conjointe du 3 mars dernier des ministres de l’Environnement et du Logement d’une augmentation forte des objectifs du programme national de lutte contre la précarité énergétique dans le logement (« Habiter Mieux »), de 50 000 à 70 000 logements aidés en France en 2016.

Des objectifs ambitieux pour améliorer durablement le parc existant en Île-de-France

- Les priorités d’intervention sur le parc privé ont été maintenues pour 2016, avec des actions visant la rénovation énergétique et les copropriétés en difficulté.

- Avec un budget initial de 61,8 millions d’euros pour l’année 2016 (52,7 M€ de l’Anah et 9,06 M€ de l’Etat pour la rénovation énergétique), l’Île-de-France devra poursuivre ses efforts en matière d’amélioration du parc privé.

- La mise en œuvre nationale et régionale des plans copropriétés sera l’un des grands chantiers de l’année 2016. En Île-de-France, l’accent sera mis sur une approche globale du parc de copropriétés (160 000 sur la région), en accentuant les efforts, depuis la prévention des fragilités jusqu’au traitement des situations les plus lourdes, notamment par le suivi des opérations de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national (ORCOD-IN) en cours à Clichy­-sous­-Bois ou à venir.

La journée a enfin été l’occasion de faire un retour sur les publics aidés en 2014, afin d’orienter encore plus efficacement la lutte contre la précarité énergétique en direction des ménages les plus modestes.

Accéder au document : Communique_de_presse_Amelioration_du_parc_prive_DRIHL (format pdf - 166.9 ko - 22/03/2016)

Contact presse
 
Préfecture de Paris et d’Île-de-France
01 82 52 40 25 / pref-communication@paris.gouv.fr