Le SIAO Val-de-Marne dans ses murs

publié le 30 janvier 2012 (modifié le 2 février 2012)

Les SIAO ( services intégrés d’accueil et d’orientation) urgence et insertion du Val de Marne partagent les mêmes locaux à Créteil. Inauguré lundi, ce service constitue le guichet unique d’entrée dans le dispositif d’hébergement et de logement de transition du 94.

Sur un même étage dans un immeuble d’une zone d’activités, le personnel de "ce guichet unique" gère les cas individuels tout au long du parcours allant de la mise à l’abri urgente d’une personne à la rue à l’accompagnement dans le logement d’une famille sortant d’un centre d’hébergement.

Les locaux du SIAO ont été inaugurés par le préfet du Val de Marne, le 30 janvier.

Ces locaux communs ont été inaugurés officiellement lundi 30 janvier par le préfet de département, le directeur régional de la Croix-Rouge française, ainsi que les directeurs régionaux et départementaux de la DRIHL.

Un volet urgence via le 115

Le SIAO urgence géré par la Croix Rouge française fonctionne 7j/7 et 24h/24 et il assure " la régulation de l’ensemble des places d’hébergement d’urgence et du dispositif hôtelier ainsi que la gestion et la coordination des maraudes sur le département" .
Dés 7h30, la jeune femme qui nous répond, reçoit des appels de personnes à la rue à la recherche d’une solution de mise à l’abri. "Au départ, nous demandons le nom, le lieu d’hébergement passé, on effectue un entretien pour connaître les situations, les revenus, - pour certains il vaut mieux tenter d’entrer dans Solibail par exemple-". "Il nous faut également savoir si le demandeur dépend bien du Val-de-Marne…". Il arrive "que des gens d’autres départements tentent de trouver une place chez nous". Parfois, certains appels sont sans aucun rapport avec le sujet de l’hébergement.
Sur un mur de la salle, un écran lumineux reprend les places disponibles pour les personnes isolées dans les divers centres du Val de Marne…les chiffres changeront au fur et à mesure des attributions.
Pour les familles, le SIAO gère un maximum de 570 places à l’hôtel. "En ce lundi matin, nous avons 543 places d’hôtel occupées".
Au total, a précisé le préfet du Val de Marne, "le SIAO urgence gère les 1400 places ( hôtel, urgence ou Solibail…) du dispositif d’urgence et d’insertion du département".

Le volet insertion

Le SIAO insertion regroupe 15 associations au sein d’un "groupement de coopération sociale et médico-social". Il gère l’entrée dans l’hébergement d’insertion et de logement de transition (pensions de famille, maison relais…).
Au SIAO insertion, de l’autre côté du couloir, quatre travailleurs sociaux, sont en poste. Leur travail à eux, c’est de récupérer les évaluations sociales du terrain de les analyser, de préconiser une orientation et de réguler, en fonction des dossiers, les entrées dans les places vacantes.
Pour le réseau AVDL ( accompagnement vers et dans le logement), lui aussi intégré au dispositif SIAO insertion, "une grande partie de la mission c’est d’aider nos collègues des centres d’hébergement à monter des dossiers recevables par les commissions d’attribution des logements et les bailleurs. A nous aussi d’aiguiller nos collègues des structures d’hébergement pour trouver la meilleure solution possible pour chaque cas", explique l’un des intervenants du SIAO.
La consigne est simple : toutes les structures du champ de l’hébergement, doivent envoyer leur dossier au SIAO avant la sortie vers le logement. "La recevabilité des dossiers, les relations avec les bailleurs et la mise en place de l’accompagnement vers et dans le logement (AVDL) pour aider les gens à apprendre à habiter sont nos trois champs d’action prioritaires".