Le Plan « Grand Froid » renforcera le dispositif d’hébergement d’urgence de l’État à partir de lundi 5 février

publié le 5 février 2018

Communiqué de presse

Paris, le 2 février 2018

En raison de la baisse des températures que la région d’Île-de-France va connaître la semaine prochaine (entre -6 et -7°C ressentis pendant au moins trois jours), les services de l’État se mobilisent pour amplifier leur action et offrir plus d’hébergement aux plus vulnérables.

Le plan « Grand Froid » sera ainsi déclenché dès lundi 5 février

Aux 3 644 places d’hébergement d’urgence ouvertes en Île-de-France dans le cadre du plan hiver depuis le 1er novembre, 662 places supplémentaires sont mobilisées grâce au plan « Grand Froid » dont 220 à Paris.

Par ailleurs, une cellule de crise sera mise en place dès lundi à la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, et réunira l’ensemble des départements d’Île-de-France. Chaque personne accueillie dans le cadre de ce plan « Grand Froid » bénéficiera d’une évaluation sociale et d’une orientation vers des solutions adaptées à sa situation.

Renforcement général de la mobilisation des services de l’État

Toutes les équipes de maraudes, pédestres, véhiculées, nocturnes (SamuSocial de Paris, Ville de Paris, associations etc.) seront renforcées pour aller à la rencontre de tous les publics et ce dans les zones les moins accessibles telles que le bois de Vincennes ou les quais de Seine.

Michel Cadot souligne que « ce volume de places mobilisées par les services de l’État pour la période hivernale en Île-de-France cette année nous permettra de faire face, avant la mobilisation de places supplémentaires, à l’épisode de grand froid qui est prévu pour le début de la semaine et auquel les équipes de l’État se sont préparées. »

Pour rappel, ces renforts complètent un dispositif permettant à près de 103 000 personnes de bénéficier d’un hébergement en Île-de-France chaque soir.

La préfecture de région d’Île-de-France, préfecture de Paris pilote la veille saisonnière et demeure en lien constant avec l’ensemble des partenaires - l’Agence régionale de santé (ARS), le Secrétariat général de la zone de défense et sécurité de Paris et les services de l’État dans chaque département - pour la mise à l’abri des publics vulnérables.

La veille saisonnière est activée du 1er novembre au 31 mars. L’activation opérationnelle en cas de vague de froid s’appuie sur une vigilance météorologique transmise par Météo France.

Code couleur des températures ressenties de Météo France

Bleu : température ressentie comprise entre -5 °C et -10°C.

Bleu foncé : température ressentie est comprise entre -10°C et -18°C.

Rouge : température ressentie inférieure à -18°C.

cp 02022018 chiffres hebergement d urgence special grand froid vf (format pdf - 286.7 ko - 05/02/2018)