Le parc locatif social dans les Hauts-de-Seine Bilan 2017 et perspectives 2018

publié le 24 mai 2018 (modifié le 31 mai 2018)

La DRIHL Hauts-de-Seine a réuni le 9 avril l’ensemble des bailleurs, des collectivités et des promoteurs du département, sous la présidence du Préfet du département, pour partager le bilan de l’année 2017, ainsi que les priorités et les dispositifs de financement de l’année 2018.


Cette réunion a également été l’occasion de présenter aux partenaires locaux les évolutions législatives récentes, et de recueillir leurs préoccupations dans le cadre de la concertation engagée sur le projet de loi ELAN.
La Caisse des Dépôts a ensuite exposé ses modalités de financement et d’accompagnement des bailleurs pour l’année 2018.

Cet espace d’échange, réuni annuellement par la DRIHL Hauts de Seine , permet un partage transparent de l’information vis-à-vis de tous les partenaires de la DRIHL sur le territoire.

Le bilan de l’année 2017
Par rapport à l’année 2016, le niveau d’agrément a été maintenu, avec environ 3200 nouveaux logements sociaux agréés.
Néanmoins, l’effort en matière de rééquilibrage territorial doit être encore maintenu et accentué pour l’année 2018, les agréments délivrés sur les communes déficitaires au titre de la loi SRU dans le 92 n’ayant permis de remplir que 17% en moyenne des objectifs de rattrapage fixés à ces communes pour les années 2017 à 2019.

Perspectives 2018
Les objectifs à atteindre sont extrêmement ambitieux : 4901 nouveaux logements sociaux agréés, environ répartis par tiers entre le PLAI, le PLUS et le PLS.
Les règles de financement des projets pour l’année à venir ont été présentées à l’ensemble des partenaires, et ont été élaborées dans la continuité des précédentes années, avec un soutien marqué pour les communes les moins dotées en logements social.

Cette réunion a enfin été l’occasion de partager le travail mené en 2017 par l’ensemble de la DRIHL, en concertation avec l’AORIF, pour harmoniser les marges loyer locales pratiquées.

Dernier point saillant des mesures annoncées, la DRIHL Hauts de Seine apporte une attention toute particulière à la qualité architecturale des projets qui lui sont proposés, et reconduit en 2018 son atelier d’architecture, qui ouvre droit à une marge supplémentaire sur les loyers pour les bailleurs volontaires.

Un document de synthèse
A l’occasion de cette réunion partenariale, la DRIHL Hauts de Seine a diffusé un document présentant les principaux chiffres et résultats du parc social dans le département
parc locatif social 92 2017 (format pdf - 541.4 ko - 24/05/2018)