Le dispositif d’accompagnement vers et dans le logement : analyse et perspectives

publié le 27 octobre 2017

Plus de 190 acteurs et partenaires du dispositif de l’accompagnement vers et dans le logement (AVDL) se sont retrouvés jeudi 12 octobre pour valider collectivement 33 mesures qui ont pour objectif de faire progresser le dispositif de l’AVDL pour reloger les ménages les plus fragiles.

Un accompagnement très développé en Île-de-France

En Île-de-France, 27 opérateurs répartis par départements et 133 travailleurs sociaux sont impliqués dans le dispositif.

L’Île-de-France a été une région « moteur » et précurseur dans le développement de l’AVDL qui avait été initialement expérimenté à Paris, sous l’égide de l’AFFIL, deux ans avant sa création par la loi.

Les résultats de l’AVDL en Île-de-France sont très encourageants depuis quatre ans : 20 000 diagnostics et 10 000 accompagnements ont été menés. 82 % des ménages à reloger ont trouvé un logement adapté à leurs besoins.

Une nouvelle orientation du dispositif vers les ménages « les plus éloignés du logement »

Les nouvelles conventions AVDL DALO ont fixé trois objectifs majeurs :

  • favoriser l’accompagnement des ménages DALO les plus en besoin en faisant un effort pour mieux orienter les diagnostics
  • favoriser le « logement d’abord » pour des ménages a priori loin du logement, mais en capacité d’y accéder sans délai avec le bénéfice d’un accompagnement approfondi
  • accélérer le relogement des ménages DALO prêts à accepter une proposition de logement adaptée depuis plus de 6 mois et qui n’ont jamais eu de proposition

Les 33 mesures retenues par l’ensemble des partenaires lors de la réunion de jeudi 12 octobre portent sur les actions suivantes :

  • l’amélioration du choix des ménages à accompagner s’accentue sur les ménages les plus en besoin
  • la communication de leurs droits et obligations aux ménages bénéficiaires d’un accompagnement
  • l’amélioration des accompagnements doit progresser dans leur efficacité pour faire face à des situations de plus en plus complexes et veiller à faire évoluer le partenariat entre le travailleur social et le ménage
  • l’amélioration des relations entre les partenaires du relogement, indispensable à la pérennité du dispositif.
  • l’aménagement du système d’information de gestion des logements du contingent préfectoral (SYPLO) afin de suivre les performances de l’AVDL et évaluer les principaux objectifs.

Rappels sur le dispositif

L’Accompagnement Vers et Dans Le Logement est un dispositif législatif instauré en 2012 pour accompagner les ménages reconnus prioritaires au logement dans le cadre de la loi sur le Droit Au Logement Opposable (DALO).

L’AVDL se déroule en deux phases :

  1. un diagnostic, permettant d’évaluer les besoins du ménage en matière d’aide au logement
  2. un accompagnement, si le travailleur social auteur du diagnostic, l’estime nécessaire et que le ménage l’accepte.

L’AVDL est donc fondé sur la base du volontariat du ménage.