Lancement du programme Emile : Engagés pour la Mobilité et l’Insertion par le Logement et l’Emploi

publié le 24 juin 2019 (modifié le 26 juillet 2019)

  (nouvelle fenetre)Le vendredi 14 juin 2019, la préfecture de la région d’Île-de-France, la DIHAL et la DGEFP ont officiellement lancé le programme Emile (Engagés pour la Mobilité et l’Insertion par le Logement et l’Emploi). Ce programme innovant propose à des personnes vivant en Île-de-France, en difficulté professionnelle et mal-logées, de démarrer une nouvelle vie dans des territoires présentant des besoins en main d’oeuvre et disposant de logements vacants.

En 2019, six territoires d’accueil pilotes ont été identifiés : le Cantal, le Doubs, le Lot, la Lozère, le Maine-et-Loire et la Seine-Maritime. À l’horizon 2021, l’objectif est d’étendre l’expérimentation du dispositif à 14 nouveaux territoires.

Afin de permettre une insertion rapide des personnes accompagnées dans le territoire d’accueil, EMILE privilégie la phase de préparation de la mobilité et l’engagement des acteurs de l’emploi.
Un suivi des bénéficiaires en temps réel sera assuré via un système d’information (SI Parcours). Le Groupement d’Intérêt public habitat et interventions sociales (GIP HIS) [1] coordonne le programme et en analysera les données.

Piloté par la préfecture de la Région Île-de-France, la DIHAL et la DGEFP, le programme Emile répond aux objectifs du Plan quinquennal pour le logement d’abord, du Plan d’investissement dans les compétences et du Plan Action Coeur de Ville. Le programme s’inscrit également dans le cadre de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, et du Plan d’action issu du Comité interministériel à l’intégration.
Il se fonde sur des expériences innovantes de mobilité accompagnée ayant montré leur pertinence, notamment "Un toit Un emploi" et la Plateforme nationale pour le logement des réfugiés.
En savoir plus :
www.programme-emile.org/
www.giphabitat.org

[1Outil régional du préfet de la région d’Île-de-France ayant pour mission d’accompagner le relogement des publics présentant des difficultés d’accès au logement social dans les huit départements franciliens. À la demande de l’État, il gère notamment des actions de relogement de personnes défavorisées sortant de squats, de campements ou d’immeubles dangereux et contribue au maintien dans le logement. Le GIP HIS assure des fonctions de diagnostic, d’observation sociale, de médiation, d’accompagnement social