L’Ile de France franchit la barre des 80 000 logements sociaux rénovés avec l’Eco Prêt Logement social

publié le 31 mars 2017

L’éco-prêt logement social a été créé en 2009 pour aider les bailleurs sociaux à financer, à un taux bonifié, la rénovation énergétique de leurs logements les plus énergivores.

Début 2017, la barre des 80.000 logements sociaux franciliens rénovés avec cet éco-prêt a été franchie. 50 logements sociaux franciliens sont rénovés, chaque jour, avec l’aide de cet éco-prêt, soit plus de 1.000 logements par mois.

La forte mobilisation des bailleurs sociaux franciliens ainsi que le taux de l’éco-prêt, très attractif depuis 2014, expliquent les performances exceptionnelles de ce prêt en Île-de-France.

Eco-prêt logement social Conditions financières au 1er avril 2017
Durée Taux
De 5 à 15 ans 0 %
De 16 à 20 ans 0,30 %
De 21 à 25 ans 0,50 %

A cette occasion, la DRIHL publie une étude présentant les données principales concernant l’utilisation de cet éco-prêt dans notre région :

A retenir

  • 90 bailleurs sociaux concernés
  • Plus de 80.000 logements rénovés début 2017 soit 50 logements par jour, 1.000 opérations de rénovation énergétique par mois
  • 2,6 Md€ TTC de travaux, soit une contribution au maintien ou à la création de 3.000 emplois du bâtiment
  • 32.500 € par logement rénové
  • 56 % de gain énergétique moyen

Résultats :

  1. meilleure qualité de vie et meilleur confort thermique pour 200.000 locataires,
  2. meilleure maîtrise de leur consommation énergétique
  3. contribution significative à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Une étiquette énergie radicalement transformée par les travaux

Logirep (Groupe Polylogis), rénovation de la résidence Renoir à Trappes avec des façades préfabriquées en bois.
Financement intégrant l’éco-prêt logement social.
Gain de 86 % de performance énergétique :
360 kWh/m²/an avant travaux, moins de 50 kWh/m²/an après travaux.
323 tonnes de CO² économisées par an

bilan 2016 eco pret logement social (format pdf - 573.3 ko - 31/03/2017)