L’État est mobilisé face à l’arrivée de la vague de froid

publié le 16 janvier 2017 (modifié le 10 avril 2017)

Communiqué de presse
Paris, le 16 janvier 2017

En raison de la vague de froid qui va s’abattre sur la région d’Île-de-France, les services de l’État se mobilisent pour amplifier son action et l’offre d’hébergement à destination des plus vulnérables.

La préfecture de région d’Île-de-France, préfecture de Paris pilote la veille saisonnière et demeure en lien constant avec l’ensemble des partenaires associatifs, ainsi que le Secrétariat général de la zone de défense et sécurité de Paris et la Ville de Paris pour la mise à l’abri des publics vulnérables.

La veille saisonnière est activée du 1er novembre au 31 mars. L’activation opérationnelle en cas de vague de froid s’appuie sur une vigilance météorologique transmise par Météo France.

Code couleur des températures ressenties de Météo France

  • Bleu : température ressentie comprise entre -5 °C et -10°C.
  • Bleu foncé : température ressentie est comprise entre -10°C et -18°C.
  • Rouge : température ressentie inférieure à -18°C.

Un renfort des places d’hébergement d’urgence

De manière anticipée et dès vendredi 13 janvier, des places en renfort ont été ouvertes (150) à Paris, avec un deuxième gymnase et des accueils de jour mobilisés pour effectuer de la mise à l’abri.

Tout le week-end et de manière quotidienne, la préfecture de région, en lien avec la zone de défense, assure une coordination des moyens et des besoins.

Selon les prévisions météorologiques, le niveau bleu foncé (température ressentie de -10°C) du plan hiver sera activé demain, mardi 17 janvier 2017. À compter de ce jour, des audio-conférences régionales sont organisées quotidiennement par le cabinet du préfet de région en lien avec la préfecture de zone, l’Agence régionale de santé (ARS), Météo France et toutes les préfectures d’Île-de-France.

À ce jour, 1 181 places sont ouvertes à Paris (dont 896 en CHU et 285 en renfort : gymnases, salles de mairie, accueils de nuit) sur 2 852 places en Île-de-France.

Afin de faire face aux besoins et aux conditions météorologiques défavorables, des ouvertures de places seront programmées dès ce soir, et toute la semaine pour héberger tous les publics (familles, femmes isolées et hommes isolés)

Dès ce soir, ce sont donc 148 places supplémentaires qui seront ouvertes à Paris.
D’ici demain soir, ce sont 466 autres places qui ouvrent dans toute l’Île-de-France (dont 200 nouvelles places à Paris) pour faire face aux éventuels besoins.

Par ailleurs, toutes les équipes de maraudes, pédestres, véhiculées, nocturnes (Samusocial de Paris, Ville de paris, associations etc.) seront renforcées pour aller à la rencontre de tous les publics et ce dans les zones les moins accessibles telles que le bois de Vincennes
ou les quais de Seine.

Pour rappel, ces renforts complètent un dispositif permettant à près de 92 000 personnes de bénéficier d’un hébergement en Île-de-France chaque soir.