Inauguration des nouveaux locaux du GIP Habitat et Interventions Sociale

publié le 14 décembre 2017

Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, et Frédérique Lahaye présidente du Groupement d’intérêt public Habitat et Interventions Sociales (GIP-HIS), ont inauguré, ce jour, les nouveaux locaux du groupement, situés au sein de la Tour Cityscope à Montreuil (93).

Michel Cadot s’est félicité « que ces personnels indispensables à l’action conduite par l’État [soient] désormais installés dans des locaux fonctionnels et adaptés aux besoins des agents et des familles qu’ils accompagnent ».

Le GIP-HIS : un opérateur de l’intervention sociale de l’État

Ce groupement a pour objet d’assurer, à la demande du préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, des missions d’intervention sociale en faveur de ménages mal logés. Cela concerne notamment les diagnostics des situations, la recherche de logement ou encore l’accompagnement social et la gestion locative.

En complément de l’action des Services intégrés d’accueil et d’orientation (SIAO), le GIP-HIS joue un rôle de garant des conditions d’accès aux dispositifs. Il participe également à une plus grande égalité de traitement des ménages.

Le GIP-HIS contribue également à la mise en œuvre de Solibail, dispositif de sous-location financé par l’État, en vérifiant la qualité des logements captés et leur adaptation au profil des ménages qui en bénéficient. Il centralise les offres de logement disponibles et assure la mise en relation des associations gestionnaires avec les candidatures adressées par les SIAO.

En 2016, ses différentes actions ont contribué à héberger 4 175 personnes et à en reloger 1 510.

Une aide et un soutien pour les demandeurs d’asile

Parallèlement en 2015, la préfecture de région a confié au GIP-HIS la gestion du suivi des situations administratives des migrants hébergés dans des centres dédiés de l’Île-de-France afin de favoriser leur orientation vers des solutions d’hébergement ou de logement adaptées à leur situation.

Concrètement, 814 visites ont été effectuées par les équipes du GIP-HIS sur les sites depuis le début de la mission et la situation administrative de 22 000 personnes a pu être traitée et suivie.

Comme le souligne Frédérique Lahaye, « la force du groupement est, entre autres, de pouvoir répondre en urgence à l’urgence ».

Composition du GIP-HIS

Créé en mars 1993, le GIP-HIS réunit :

· l’État (majoritaire à 51 %) ;

· l’Association des organismes HLM d’Île-de-France (AORIF) ;

· ADOMA ;

· la S.A. HLM Emmaüs Habitat ;

· le Groupement d’intérêt économique (GIE) Logement français ;

· la S.A. HLM I3F ;

· la S.A. HLM Domaxis ;

· Action logement services ;

· l’Union régionale Solidaires pour l’habitat (SOLIHA).

Le GIP HIS compte à ce jour près de 70 agents. Leurs équipes regroupent des travailleurs sociaux, des médiateurs sociaux polyglottes, ainsi que des agents de gestion locative.

cp inauguration des nouveaux locaux du gip his (format pdf - 323.8 ko - 14/12/2017)