Hébergement d’urgence et logement d’abord : Communiqué du Préfet de la Région Ile de France.

publié le 24 juin 2011 (modifié le 23 décembre 2011)

Hébergement d’urgence : la sauvegarde du dispositif passe par sa réorientation vers le logement d’abord

L’hébergement d’urgence et les dispositifs de lutte contre l’exclusion sont au cœur des priorités de l’État en Ile-de-France.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • les financements consacrés à l’hébergement d’urgence n’ont cessé de progresser entre 2006 et 2010 :
    • + 50% au niveau régional (391,3M€ en 2010 contre 261,4 M€ en 2006)
    • +37% pour Paris seulement (214 M€ en 2010 contre 164 M€ en 2006)
  • Les nuitées hôtelières ont pris une part importante dans le dispositif d’hébergement d’urgence ces dernières années (plus de 40 % des places d’hébergement en 2010) :
    • doublement entre 2006 et 2010 des crédits déployés à ce titre au niveau régional et + 47% sur Paris.
    • Le mois dernier, l’Etat a financé 12 909 nuitées en moyenne chaque jour en Ile de France (dont 9 415 à Paris).
    • C’est plus qu’en 2010 (12 331 nuitées financées en par jour dont 8 911 pour Paris) et qu’en 2007 (moins de 7 500 nuitées financées dont 6 746 à Paris).
  • A cela, s’ajoutent 5 490 nuitées hôtelières financées en 2010 par l’Etat au titre de la demande d’asile en France, en complément des 4 110 places de centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA) mobilisées en Ile-de-France.

Télécharger :