Fluidité hébergement-logement : Un séminaire organisé par la DRIHL Paris

publié le 6 février 2018

En dépit d’un investissement important de l’État dont témoigne notamment l’augmentation du BOP 177 qui, pour Paris, est passé de 209 millions d’euros en 2011 à 356 millions d’euros en 2017, soit + 60%, l’augmentation de la demande d’hébergement et de logement demeure plus importante que celle de l’offre.

Le SIAO urgence a reçu en 2016 50 884 demandes pour 7 100 personnes différentes.
Le SIAO insertion a reçu 18 419 demandes pour 27 955 personnes.

Par ailleurs, la frontière entre hébergement d’urgence et hébergement d’insertion tend à disparaître, en raison notamment de l’application stricte du principe de continuité de la prise en charge. On assiste donc à une certaine « embolisation » du dispositif, à l’entrée comme à la sortie vers le logement.

La réponse de l’État et de ses partenaires ne peut être uniquement la création de places d’hébergement supplémentaires.
L’amélioration de la fluidité entre les différents dispositifs, de l’hébergement vers le logement s’impose.

La DRIHL Paris a souhaité dans ce contexte initier une réflexion partagée avec les acteurs de l’hébergement et de l’accès au logement parisien sur des propositions opérationnelles d’amélioration de la fluidité au sein du dispositif AHI.

Il s’agissait de :
- rappeler les fondamentaux et les outils existants propres à améliorer la fluidité dans l’hébergement parisien (SYPLO, contingents Ville, démarches d’accès aux dispositifs médico-sociaux, …), et de dégager des pistes d’amélioration de leur mobilisation ;
- penser des solutions innovantes et concrètes à l’échelle parisienne pour favoriser la fluidité au sein du dispositif d’hébergement/logement.

Depuis mi-septembre 2017 cinq groupes de travail constitués des partenaires parisiens de l’hébergement et de l’accès au logement ont réfléchi aux moyens de mettre en œuvre, sur le territoire de la ville de Paris, la stratégie gouvernementale du « Logement d’abord » .
Les travaux des groupes de travail ont porté sur :
1 - l’adaptation de l’accompagnement social dans les structures d’hébergement
cr travaux gt1 accompagnement social seminaire (format pdf - 86.8 ko - 06/02/2018)
2 - favoriser l’accès au logement des personnes fragilisées
cr1 travaux gt2 acces au logement (format pdf - 668.1 ko - 06/02/2018)
cr2 travaux gt2 acces au logement (format pdf - 540 ko - 06/02/2018)
3 - l’orientation vers le logement des personnes qui relèvent d’une prise en charge médico-sociale, médicale ou paramédicale
cr travaux gt3 medicosocial et sanitaire (format pdf - 484.6 ko - 06/02/2018)
4 - l’orientation vers le logement des jeunes sans ressources
5 - l’orientation vers le logement des personnes en situation administrative précaire

Un séminaire de restitution de ces travaux a eu lieu le 23 Janvier 2018, au Palais de la Femme.

Les représentants de chaque groupe ont rendu compte de leurs travaux et présenté leurs propositions devant l’ensemble des partenaires.

presentation gt1 accompagnement social (format pdf - 111.9 ko - 06/02/2018)
presentation gt2 logement (format pdf - 1.2 Mo - 06/02/2018)
presentation gt 3 medicosocial et sanitaire (format pdf - 169 ko - 06/02/2018)
presentation gt4 jeunes (format pdf - 448.2 ko - 06/02/2018)
presentation gt5 personnes en situation administrative precaire (format pdf - 127.5 ko - 06/02/2018)

En conclusion, Philippe MAZENC, Directeur Régional et Interdépartemental adjoint, Directeur de la DRIHL Paris, a chaleureusement remercié l’ensemble des participants et souligné la qualité des travaux présentés. « Ils , sont la preuve d’une volonté d’envisager ensemble dans un esprit constructif des pistes de réflexions et des solutions concrètes pour améliorer la fluidité de l’ensemble du dispositif »

  • Un recensement des propositions des différents groupes est en cours par la DRIHL Paris et fera l’objet de prochains arbitrages par un comité de pilotage « Fluidité » organisé courant février sous l’égide de M. le Préfet de Paris.
  • Des réunions thématiques bilatérales seront organisées (DRIHL/ARS, DRIHL/Ville de Paris…), d’ici fin mars
  • Des plans d’action seront ensuite déclinés par thématique d’ici l’été
  • Une première évaluation sera réalisée fin janvier 2019.

Les participants

  • UD DRIHL Paris
  • personnes ressources expertes des thématiques abordées au sein des institutions publiques concernées : DRIHL, Ville de Paris, ARS, CAF, DDCS, DIRECCTE, Pôle Emploi
  • bailleurs sociaux : Paris habitat, Toit et joie, RIVP, SIEMP, ICF La Sablière et leurs fédérations (AORIF, AFFIL, USH)
  • le SIAO Paris dans ses volets urgence (Samusocial de Paris) et insertion (SIAO75)
  • gestionnaires d’hébergement et de logement d’insertion (ACSC, ADOMA, Aurore, CASP, CASVP, Emmaüs, FADS, Groupe SOS, Les petits frères des pauvres, Les enfants du Canal, SSP) ainsi que leurs fédérations (FAS, URIOPSS, URHAJ, UNAFO, SOLIHA, FAPIL)