Évolutions conjointes du parc de logements et de la population en Île-de-France

publié le 12 décembre 2018 (modifié le 14 décembre 2018)

La DRIHL a contribué à une publication INSEE sur les "Évolutions conjointes du parc de logements et de la population en Île-de-France.

Chaque année depuis plus de 40 ans, la population francilienne s’accroît de 50 000 à 60 000 habitants, en raison d’un très fort excédent des naissances sur les décès et malgré un déficit migratoire persistant. Les arrivées de jeunes adultes, souvent très qualifiés, ne compensent pas les départs des familles et des retraités.

Si l’évolution démographique et celle du parc de logements sont en interaction, le lien entre ces deux phénomènes s’avère de plus en plus direct dans un marché tendu, comme c’est le cas en Île-de-France au cours de ces dernières années.

Deux scénarios à l’horizon 2035 sont retenus pour les simulations de projections :

  • un scénario dit "Grand Paris" à 70 000 logements construits chaque année
  • un scénario plus mesuré à 50 000 logements construits chaque année

Article sur le site de l’INSEE


Télécharger :