Développer le logement intermédiaire en Île-de-France, l’objectif principal du 22e Comex Logement

publié le 7 juin 2018 (modifié le 14 août 2018)

Communiqué de presse
Paris, le 7 juin 2018

Michel Cadot, Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, a présidé aujourd’hui la 22e réunion du Comex Logement. Cette réunion des acteurs publics et privés du développement de l’offre de logements en Île-de-France a été dédiée au développement du logement intermédiaire.

Le Préfet, Michel Cadot a rappelé que l’une des propositions-phare des ateliers des territoires pour le logement et l’hébergement porte sur le développement de cette offre. Le Schéma Régional de l’Habitat et de l’Hébergement (SRHH), adopté par le CRHH fin 2017, mentionne pour sa part à plusieurs reprises l’importance de ce segment du parc locatif en Île-de-France et prévoit une action consacrée aux leviers de développement d’une offre abordable.

Lancement d’une stratégie régionale pour le logement intermédiaire

Il a donc confié aux membres du Comex l’élaboration d’une stratégie régionale pour le développement du logement intermédiaire.

Pour le Préfet de région, Michel Cadot, « cette stratégie régionale doit veiller à la cohérence entre les loyers du segment intermédiaire et les loyers de marché afin de positionner le logement intermédiaire entre les plafonds du parc social et les loyers de commercialisation dans le parc privé. Elle identifiera les territoires stratégiques pour le développement du logement intermédiaire et définira des objectifs de développement à partager avec les principaux opérateurs du secteur ».

Cette stratégie régionale s’appuiera sur les travaux conduits par la Direction Régionale et
Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (DRIHL), qui portent notamment sur les éléments d’appréciation de loyers du marché. Ils permettront d’envisager l’opportunité d’une modulation des loyers en fonction du parc locatif des territoires et des enjeux de diversification de l’habitat.

Les conclusions de ces travaux seront présentées et mises en débat au sein du CRHH. La CDC Habitat et IN’LI (groupe Action Logement) ont témoigné des opportunités de développement du logement intermédiaire dans la région et des montages innovants mis en place, tel le démembrement entre usufruit et nue-propriété dans le but de faire revenir les fonds d’investissement vers le financement du logement.

Les membres du Comex ont également fait le point sur la dynamique de réorganisation du tissu des bailleurs.