Des logements passifs sur le territoire de la Ville Nouvelle de Sénart.

publié le 17 septembre 2014

Les premiers logements passifs construits en France dans le cadre du programme européen BuildTog seront livrés en octobre 2014

"BuildTog", pour "Building Together" (construire ensemble), est un projet de recherche et de construction, visant à "créer une nouvelle génération de bâtiments d’habitation collective" efficients, à l’échelle européenne.

Le premier programme construit en France dans ce cadre se situe sur l’écoquartier de l’Eau Vive à Lieusaint (Seine-et-Marne), où deux bâtiments passifs seront livrés à la mi-octobre qui compteront 37 logements sociaux des Foyers de Seine-et-Marne.

37 logements locatifs (29 PLUS et 8 PLAI) distribués sur deux bâtiments passifs, les premiers pour l’ESH, seront livrés à la mi-octobre.
Le chauffage sera généré notamment par les apports solaires et un système de VMC, et la chaleur gardée dans l’appartement de fait de sa conception. Ainsi, la consommation énergétique estimée est d’environ 2 000 euros par an pour le premier des deux bâtiments, pourvu de panneaux solaires, et d’environ 3 400 pour le second qui n’en a pas.
L’ESH prévoit de mettre en place des actions de pédagogie vis-à-vis des futurs locataires. Un livret d’accueil spécifique leur sera remis, et un "portail informatique" interactif, pouvant assurer la liaison avec le bailleur, installé à la livraison. Les équipes de gestion seront également formées.

Le projet est financé en grande partie par un emprunt auprès de la CDC, et à hauteur de 12 % par des subventions de l’État et de l’ex-1 % Logement.

BuildTog (pour "Building Together", construire ensemble) est un projet européen initié en 2009 et porté par quatre partenaires : le réseauEurohnet (regroupant 30 organismes HLM sur cinq pays), l’architecte français Nicolas Michelin, le consultant allemand en efficacité énergétique Luwoge et l’industrie chimique Basf.
Son objectif : "créer une nouvelle génération de bâtiments d’habitation collective dans plusieurs pays d’Europe, associant les meilleures performances énergétiques à une construction d’un bon rapport coût/efficacité et à une architecture de grande qualité", indiquent les partenaires.
Huit programmes seront construits dans ce cadre : deux en Suède ; deux en Allemagne, dont un, déjà livré, à Darmstadt ; quatre en France, à Lieusaint, Arras (Pas-de-Calais), Châlons-en-Champagne et Reims (Marne).
Dans le prolongement du premier BuildTog, un deuxième projet doit être déposé en décembre, afin de recevoir des financements de l’Union Européenne, dans le cadre du programme de recherche Horizon 2020 : il vise à améliorer notamment le logiciel d’aide à la conception.