ÉTUDES ET DONNÉES
 

50 graphiques pour comprendre 10 années d’aides publiques à la rénovation énergétique des logements

publié le 20 septembre 2017 (modifié le 8 novembre 2019)

La DRIHL poursuit la publication de ses monographies départementales concernant les aides financières publiques à la rénovation énergétique des logements (privés et sociaux) attribuées en dix ans (2006-2015). Les quatre départements de Paris et de la petite couronne sont à présent disponibles.

4,1 Md€ de travaux, 4.000 emplois du bâtiment maintenus ou créés sur 10 ans.

Une somme permettant de comprendre, en 50 graphiques, les caractéristiques des aides attribuées, le profil des ménages et l’impact des travaux aidés dans chaque département.

Chaque jour, depuis dix ans, ce sont en moyenne 280 logements privés et sociaux qui bénéficient d’une rénovation globale ou partielle dans ces départements grâce aux aides financières progressivement mises en place : crédit d’impôt développement durable puis transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, programme Habiter Mieux et éco-prêt logement social.

Résultat : meilleure qualité de vie et meilleur confort thermique pour 615.000 ménages, meilleure maîtrise de leur consommation énergétique et contribution significative à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

L’essentiel

  • 614 333 ménages bénéficiaires en dix ans.
  • 1,21 Md€ d’aides pour un total de 4,11 Md€ TTC de travaux.
  • 1 975 € d’aide moyenne par ménage (de 1.034 à 19.157 € selon le type d’aide)
    pour 6 690 € TTC de travaux en moyenne (de 4.593 à 33.532 € selon le cas).

Une contribution au maintien ou à la création de 4 000 emplois du bâtiment sur 10 ans