Chèque énergie 2019 : l’État accompagne les ménages à revenus modestes pour payer leurs factures d’énergie

publié le 29 mars 2019

Le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de l’énergie depuis le 1er Janvier 2018.


Il est attribué sur la base de critères fiscaux simples (revenu de référence et composition du ménage, logement imposable à la taxe d’habitation même si le bénéficiaire en est exonéré) et sera adressé directement par courrier aux 808.000 ménages franciliens éligibles (soit 250.000 ménages de plus qu’en 2018), entre le 4 et le 9 avril 2019.

En 2019, la valeur du chèque varie entre 48 € et 277 € par an. Le chèque énergie est ouvert aux ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3) est inférieur à 10.700 € (contre 7.700 € en 2018).

Il sert à régler directement auprès des fournisseurs d’énergie toute sorte de dépenses d’énergie (gaz, électricité, fioul, bois…) y compris en ligne avec certains d’entre eux. Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d’efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d’éligibilité du crédit d’impôt transition énergétique).

Attention : aucun démarchage n’est entrepris pour bénéficier du chèque énergie. Toute sollicitation à ce sujet doit être refusée.

► Pour en savoir plus : le site internet du chèque énergie


Télécharger :