7ème Comex logement : des outils opérationnels pour lever les freins à la construction de logement.

publié le 9 décembre 2015

Jean-François CARENCO, Préfet de la région d’Île-de-France, Préfet de Paris, a présidé aujourd’hui mercredi 9 décembre la septième réunion du COMEX logement.

Composé des acteurs régionaux de la construction de logements, présidé par le Préfet de Région et organisé par la DRIHL, le COMEX est une structure opérationnelle dont la vocation est de contribuer à l’accélération et à l’amplification des projets de construction de logements et d’évoquer les priorités de l’Etat.

Point sur l’aide aux maires bâtisseurs

103 communes franciliennes bénéficient cette année d’une enveloppe totale de 13,1 M€ dont 4,1 M€ pour la Grande Couronne et 9 M€ pour la Petite Couronne.
L’aide pour les communes signataires d’un Contrat de développement territorial (CDT) ou bénéficiant d’une Opération d’intérêt national (OIN) représente 81 % du montant total d’aide versée, majoritairement sur le territoire de la future métropole.

Une carte des communes concernées est en ligne sur le site de la DRIHL :

Le médiateur régional de la construction de logements

Jean REBUFFEL, médiateur régional pour la construction de logements, assistait à cette réunion du COMEX. Il a débuté sa mission par l’examen de deux dossiers, et peut être saisi par les porteurs de projets de plus de 50 logements et par les collectivités locales.

Lever les blocages des projets de construction de logements

Le Préfet de région a fait le bilan des actions de simplification des règles de construction engagées par le Gouvernement.

La DRIHL a présenté un rapport sur les chartes de construction élaborées localement et qui peuvent venir alourdir les coûts de construction.

Le Préfet de région souhaite que les collectivités locales franciliennes et l’ensemble des acteurs se mobilisent pour simplifier, eux aussi, les normes de construction qu’ils produisent en Ile-de-France.

Produire la ville de demain.

Le Préfet de région a souligné que plusieurs territoires franciliens étaient confrontés aux conséquences de la division pavillonnaire : risque d’habitat indigne, présence de marchands de sommeil …

Il a engagé les partenaires du COMEX à conduire une réflexion commune sur la prévention de ces évolutions, en envisageant notamment un partenariat entre les acteurs publics et privés.

Poursuivre et amplifier l’effort en faveur du relogement des ménages DALO.

Jean-François CARENCO signera prochainement deux conventions, l’une avec la SNI, l’autre avec Action Logement, afin d’augmenter le nombre des attributions de logements sociaux aux ménages DALO dans le parc dépendant de ces organismes.

CP_7e_Comex_Logement (format pdf - 162.4 ko - 09/12/2015)