2017, l’année du lancement de « bâtiments durables franciliens »

publié le 3 janvier 2017

Le bâtiment, notamment résidentiel, est un atout majeur pour accélérer la transition écologique et énergétique.

Un enjeu national et francilien

Le développement rapide et massif d’une nouvelle génération d’opérations de construction ou de réhabilitation de qualité est aujourd’hui un défi. L’Île-de-France est marquée par une forte complexité : le nombre d’acteurs impliqués dans la construction et le cadre de vie est important ; les enjeux de développement de la région capitale associés à des spécificités locales fortes (gestion des déchets, de l’eau, effet d’îlot de chaleur urbain…) constituent un challenge. Les outils à disposition de la maîtrise d’ouvrage sont multiples. Pour autant, il manquait jusqu’à présent une démarche participative, fédératrice et contextualisée, capable d’évaluer de manière globale et qualitative les projets tout en proposant un accompagnement des acteurs.

Une démarche innovante d’évaluation participative et d’accompagnement des porteurs de projets

De nombreux partenaires réunis au sein d’Ekopolis proposent désormais une autre voie pour généraliser le bâtiment durable en Île-de-France : la démarche Bâtiments durables franciliens (BDF). Cette méthode alternative et collaborative au service des acteurs de la construction et de la réhabilitation favorise l’intelligence collective pour mieux bâtir.

A son origine, une double inspiration : le référentiel Aménagement construction durable de la région Île-de-France et la démarche Bâtiments durables méditerranéens (BDM). Le succès de la démarche BDM en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie, avec plus de 300 projets BDM représentant plus d’un million de m² de bâtiment et une montée en compétences de professionnels reconnus, encourage Ekopolis et ses partenaires à impulser une dynamique francilienne.

Après une période d’expertise et de préparation, la démarche BDF est lancée en 2017.

Objet de la démarche

Évaluer de manière participative un bâtiment, de la conception à l’exploitation, sur les aspects environnementaux, sociaux et économiques, en s’adaptant aux spécificités du territoire francilien tout en appréciant sa "cohérence durable" ;
accompagner techniquement et humainement les porteurs de projets et les professionnels du secteur pour favoriser leur montée en compétences.

Outils

Un référentiel francilien synthétique et évolutif ;
un accompagnateur BDF professionnel du secteur, membre de l’équipe projet ;
des commissions interprofessionnelles publiques en accès libre ;
une reconnaissance du projet (cap, bronze, argent ou or).

Pour qui ? Pour les porteurs de projets franciliens et les professionnels de la construction et de la réhabilitation.

Pour quels projets ? Pour les bâtiments résidentiels collectifs, les bâtiments tertiaires et d’enseignement.

Les atouts de BDF

Pour la maîtrise d’ouvrage

  • augmenter et optimiser la qualité des constructions et réhabilitations en s’adaptant aux budgets ;
  • anticiper le coût global des réhabilitations et des constructions ;
  • bénéficier du retour d’expérience des autres porteurs de projets ;
  • monter en compétences ;
  • valoriser son engagement en faveur du développement durable auprès de ses clients ou de ses actionnaires.

Pour les collectivités territoriales

  • éco-conditionner les aides aux bâtiments les plus éco-performants et les plus durables ;
  • impulser la qualité environnementale, sociale et économique des projets du territoire ;
  • faire monter en puissance et massifier les projets performants ;
  • dynamiser les filières locales ;
  • valoriser les bonnes pratiques en lien avec les politiques territoriales.

Pour la maîtrise d’œuvre

  • optimiser ses choix stratégiques ;
  • gagner en visibilité sur le marché de la construction ;
  • partager son savoir-faire et son expérience avec tous les métiers de la communauté.

Pour les entreprises

  • identifier des bonnes pratiques de chantier ;
  • valoriser ses compétences et son travail auprès des maîtres d’ouvrage et des maîtres d’œuvre.
En savoir plus :
Le site internet d’Ekopolis : http://www.ekopolis.fr/