15ème Comex logement : développer et accompagner la rénovation énergétique de l’habitat en Île-de-France

publié le 8 décembre 2016 (modifié le 9 décembre 2016)

Jean-François Carenco, préfet de la Région d’Île-de-France, préfet de Paris, a réuni, mercredi 7 décembre, le 15e Comex logement en présence de Blanche Guillemot, directrice générale de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et de Joëlle Colosio, déléguée régionale de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

87 500 logement autorisés soit une hausse de 20,8 %
Les participants ont tout d’abord pris connaissance des chiffres de la construction en Île-de-France, qui témoignent de l’efficacité des actions conduites par l’ensemble des acteurs du logement.

Fin octobre 2016, 87 500 logements avaient été autorisés (en hausse de 20,8 %) et 74 200 commencés (+ 25,7 %). L’Île-de-France est la région dans laquelle la reprise de la construction de logements neufs est la plus forte.

Par ailleurs, les financements publics, à travers le Fond national des aides à la pierre (FNAP), permettront d’agréer 35 000 logements sociaux en 2016.

Évoquant le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » », Jean-François Carenco a tenu à remercier l’ensemble des partenaires du Comex pour leur forte mobilisation, et a indiqué que la première sélection des trois projets retenus pour chaque territoire serait connue en janvier.

300 pavillons traités par an dans le cadre du dispositif Sorepad
Le préfet de la région d’Île-de-France a ensuite fait le point sur l’avancée de la création de la Sorepad, destinée à lutter contre la division pavillonnaire. Résultant d’une coopération entre Action Logement et l’Établissement Public Foncier de la Région Île-de-France (EPFIF), cette société a pour vocation d’acheter, en accord avec les maires, les pavillons de banlieue pouvant donner lieu à une utilisation incertaine, pour les revendre soit à des propriétaires de bonne foi, soit à des organismes HLM, soit à des promoteurs pour y réaliser des opérations de restructuration. Elle se donne pour objectif de traiter 300 pavillons par an et sera opérationnelle en janvier. Des conventions seront passées avec l’AORIF, la Fédération des promoteurs immobiliers, ainsi qu’avec les agents immobiliers pour définir les modalités d’intervention de chacun.

130 millions d’euros consacrés à la rénovation de 15 800 logements en Île-de-France
Blanche Guillemot, directrice générale de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), a tout d’abord rappelé les ambitions confiées à l’Agence en matière de rénovation énergétique des logements : en 2017, les financements de l’Anah et du Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique (FART), d’un montant cumulé de plus d’un milliard d’euros, permettront la réhabilitation de 100 000 logements. L’Île-de-France bénéficiera d’un financement de 130 millions d’euros, afin de rénover 15 800 logements.

Ce nouvel effort budgétaire vise à « accompagner la dynamique du programme « Habiter Mieux » tout particulièrement en faveur des copropriétés fragiles ou en difficulté ».

Elle a également annoncé une simplification et une accélération du traitement des subventions de l’Anah versées aux propriétaires.

« L’urgence climatique est là, elle nécessite que les citoyens agissent à leur niveau, notamment en rénovant leurs maisons, leurs appartements afin de réaliser des économies d’énergie. C’est également une source d’activité et d’emploi » a souligné Jean-François Carenco.

Une campagne d’information pour inciter les ménages franciliens à bénéficier des aides de l’État, de l’Anah et de la Région.

Jean-François Carenco s’est adressé personnellement à tous les maires d’Île-de-France pour leur demander de mieux faire connaître les aides du Programme Habiter Mieux à leurs habitants.

Par ailleurs, un spot radio, ciblant les ménages concernés, est diffusé en ce moment sur les radios d’Île-de-France.

Joëlle Colosio, déléguée régionale de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), a souligné que le secteur du bâtiment représente 47% de la consommation énergétique régionale et rappelé les priorités de l’ADEME :

Accroître l’accès à l’information des particuliers, notamment par les points rénovation info service (PRIS), développer la formation des professionnels, améliorer la qualité des rénovations.

Le 16e Comex logement aura lieu le 11 Janvier 2017.