14 logements sociaux dans le 14eme arrondissement : densification et intégration au tissu urbain

publié le 23 octobre 2014

Inaugurée par Ian Brossat, adjoint à la Maire de Paris, et Carine Petit, maire du 14eme, l’opération, réalisée en lieu et place d’un petit bâtiment, allie densification urbaine et intégration harmonieuse au tissu urbain.

La rue Lacaze est une rue calme, située à l’écart des principales voies de circulation et pourtant très proche des transports (métros Alesia et Porte d’Orléans / périphérique).
Elle est principalement constituée d’immeubles d’habitation fin 19e - début 20e qui s’échelonnent entre R+2 et R+4.
Au 10 rue Lacaze, existait un petit ensemble en R+1+combles abritant un local professionnel en rez-de-chaussée et un appartement en étage.

Souhaitant construire des logements sociaux en densifiant cette petite parcelle (19,5 m de large par 16,5m de profondeur), la ville de Paris a cédé le terrain à Immobilière 3F. La feuille de route : la démolition de l’existant et la reconstruction de 14 logements sociaux.

Afin de s’intégrer au tissu urbain de la rue Lacaze, le projet – conçu par les architectes Laurence Baudouin et Hélène Bergeron – préserve au maximum les avoisinants. L’implantation du bâtiment en forme de « T » a permis de conserver les deux cours qui existaient en fond de parcelle. Les immeubles du 8 et du 12 rue Lacaze ont ainsi gardé une grande partie des percées de lumière grâce à ces deux zones non bâties.

S’élevant en R+4, la construction reste toutefois dense, mais elle s’inscrit harmonieusement dans la rue, apportant même une liaison avec les bâtiments mitoyens.