13e COMEX Logement : Développer et améliorer l’offre de logements en Île-de-France

publié le 12 octobre 2016

Les partenaires du COMEX Logement se sont réunis mardi 12 octobre autour de Jean-François Carenco, préfet de la Région d’Île-de-France, préfet de Paris.

Le préfet de région a tout d’abord rappelé, que selon les derniers chiffres de la construction en 2016, l’Île-de-France connaît la plus forte croissance des mises en chantier avec 69 000 logements commencés à fin août 2016 (+25.6 % sur un an) et 81 400 logements autorisés (+ 23% sur un an).

Il souligne que ces bons chiffres sont notamment dus à la mise en production des logements sociaux agréés par l’État en Île-de-France. 57 685 logements sociaux ont été agréés par l’État en 2014 / 2015.

« Inventons la Métropole du Grand Paris » : 225 hectares à bâtir en Île-de-France

En février dernier la Métropole du Grand Paris (MGP) lançait le concours international « Inventons la Métropole du Grand Paris », qui concerne des terrains mobilisés puis cédés par les communes et les territoires identifiés par la MGP. Le préfet de la région d’Île-de-France s’est associé à cette démarche qui a recueilli un grand intérêt, puisque 75 mairies et 112 sites ont candidaté.

61 projets ont été retenus par la Métropole du Grand Paris, notamment en fonction de la disponibilité du foncier, soit l’équivalent de 225 hectares. Un tiers des projets retenus sont situés à proximité d’une gare du réseau Grand Paris Express. L’appel à projets en direction des professionnels a été lancé le 10 Octobre. Une seconde vague suivra.

Jean-François Carenco se réjouit de l’élan partagé créé par la démarche. Il a rappelé son souhait que les lauréats du concours soient dévoilés en octobre 2017 « pour ne pas retarder les investissements ».

Des accords avec les collectivités pour la création des nouvelles ZAC

Le préfet de la région d’Île-de-France a présenté, aux membres du COMEX, un état des lieux de la création des nouvelles ZAC sur le territoire francilien. Des accords ont été trouvés avec les élus locaux et permettront de construire l’avenir sur ces terrains ainsi mobilisés.

Vers une adoption du Schéma régional de l’habit et de l’hébergement annoncé début 2017

Les partenaires du COMEX ont également été informés de l’avancement des travaux de production du Schéma régional de l’habit et de l’hébergement. Le document, dont la réalisation a été pilotée par le bureau du Comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH), sera présenté en séance plénière mardi 18 Octobre. Il fera ensuite l’objet d’une consultation auprès des collectivités territoriales concernées, pour une adoption définitive début 2017.

Plus de 200 millions d’euros d’investissements validés dans le cadre du Nouveau programme national de renouvellement urbain en Île-de-France

Les partenaires ont fait un point sur l’avancement du Nouveau programme national de renouvellement urbain en Île-de-France (NPNRU). Sur les 33 protocoles, 4 ont d’ores et déjà été signés et 17 sont passés devant le Comité d’engagement de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et sont en attente de signature. Plus de 200 millions d’euros d’investissements ont d’ores et déjà été validés.

La lutte contre le mal-logement reste une priorité

Les partenaires du COMEX ont fait le point sur l’avancement de la création, avec l’Établissement public foncier d’Île-de-France (EPFIF), d’une « société publique de marchand de bien », destinée à lutter contre la division pavillonnaire qui donne souvent lieu à l’émergence de marchands de sommeil. Elle devrait réunir les partenaires publics volontaires autour d’un actionnariat conjoint EPFIF/Action logement. Sa mise en œuvre opérationnelle est prévue au 1er janvier 2017.

Jean-François Carenco s’est réjoui de l’initiative de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France qui vient de confier à Geoffroy Didier, vice-président du conseil régional d’Île-de-France en charge du Logement, une mission visant à « mettre un terme aux pratiques des marchands de sommeil ». Un rendez-vous entre Jean-François Carenco et Geoffroy Didier est programmé sur ce sujet. L’objectif est de mettre en place un dispositif spécifique dans le courant du mois de janvier 2017.

1 137 ménages DALO relogés chaque mois

Action logement a présenté les premiers résultats de l’accord signé fin juin avec l’État concernant le relogement des ménages DALO. Les objectifs sont atteints à 81 %.

Jean-François Carenco a souligné l’efficacité des conventions signées avec Action Logement et avec les bailleurs franciliens. Aujourd’hui, chaque mois, 1 137 ménages DALO sont relogés, soit 94 % du nombre de ménages reconnus prioritaires dans le même période. Il a rappelé sa volonté de parvenir, d’ici la fin de l’année, à inverser l’évolution du nombre de ménages prioritaires DALO.

CP_13e_COMEX_logement (format pdf - 320.7 ko - 12/10/2016)