100 000 logements sociaux franciliens rénovés avec un éco-prêt logement social : toutes les données en 100 graphiques

publié le 7 janvier 2019

L’éco-prêt logement social a été créé en 2009 pour aider les bailleurs sociaux à financer, à un taux bonifié, la rénovation énergétique de leurs logements les plus énergivores. Au premier trimestre 2018, la barre des 100 000 logements sociaux franciliens rénovés avec cet éco-prêt a été franchie. Depuis 2009, 50 logements sociaux franciliens sont rénovés, chaque jour, avec l’aide de cet éco-prêt, soit plus de 1 000 logements par mois.
La forte mobilisation des bailleurs sociaux franciliens ainsi que le taux de l’éco-prêt, très attractif depuis 2014, expliquent les performances exceptionnelles de ce prêt en Île-de-France.

Eco-prêt logement social. Conditions financières au 1er décembre 2018
DuréeTaux
de 5 à 15 ans 0%
de 16 à 20 ans 0,30%
de 21 à 25 ans 0,50%

À cette occasion, la DRIHL publie une nouvelle étude, en mode graphique, présentant toutes les données concernant l’utilisation de cet éco-prêt en Île-de-France :

L’essentiel

  • 100 bailleurs sociaux
  • 1 500 opérations de rénovation énergétique
  • 100 000 logements rénovés, soit 50 logements par jour
  • 3,4 Md€ TTC de travaux
  • 34 009 € en moyenne pour un logement de 70 m²
  • 55 % de gain énergétique moyen
  • Un saut de 2 ou 3 classes de l’étiquette énergie pour 75 % des logements rénovés.
  • 70% des logements au niveau BBC Rénovation pour les opérations 2018

Résultat : meilleure qualité de vie et meilleur confort thermique pour 250 000 locataires, meilleure maîtrise de leur consommation énergétique et contribution significative à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Télécharger l’étude : Rénovation énergétique des logements en Île-de-France. Bilan pluriannuel (2009 - 1er trimestre 2018 de l’éco-prêt logement social (format pdf - 1.8 Mo - 07/01/2019)

Toutes les études de la Mission logement durable / précarité énergétique de la DRIHL sont téléchargeables à partir du tableau de bord des aides financières.